Vous êtes ici

Outils : share

Share

COVID 19 – Interdiction des rassemblements à l'occasion des fêtes religieuses- lieux de culte

Les fêtes des différentes confessions religieuses, vont se succéder ou se chevaucher au cours des mois d’avril et mai 2020, Pessah pour la religion juive du 8 au 16 avril, Pâques le 12 avril et la Semaine Sainte pour la religion chrétienne et le Ramadan pour la religion musulmane qui doit débuter le 23 avril. Elles sont sources de risques pour le maintien du confinement, car elles sont habituellement l’occasion de rassemblements et de moments festifs. Ces rassemblements ne pourront bien entendu pas se tenir cette année puisque les mesures de confinement doivent être rigoureusement respectées afin de contenir la propagation du virus. Plus d'info....

Le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 précise dans son article 8 que les établissements de culte, relevant de la catégorie V, sont autorisés à rester ouverts. Néanmoins, tout rassemblement ou réunion en leur sein est interdit à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 20 personnes.

Les fidèles sont autorisés individuellement à se rendre dans les lieux de culte qui sont restés ouverts, munis d’une attestation de déplacement dérogatoire, mentionnant le motif 5° de l’article 3 (promenade…) et dans les conditions applicables à ce 5° : dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile interdit, le fidèle doit prier ou se recueillir isolément. Plusieurs personnes peuvent s’y trouver simultanément, mais dispersées et en très petit nombre.

Il ne doit y avoir aucun regroupement fortuit ni rassemblement organisé. Les personnes exerçant des fonctions cultuelles sont également autorisées à s’y rendre en étant détentrices d’un justificatif de déplacement professionnel.

Tout lieu de culte ouvert demeure sous la responsabilité de l’association cultuelle qui le gère ou en est l’affectataire. Elle doit y assurer une présence permanente, chargée de veiller au strict respect des consignes.